Le Scarabée

Le Scarabée - Languedoc-Roussillon Majorité des cuvées sans ajout de SO² Qualité France Association des vins naturels

Demeter, L'agriculture bio-dynamique Visiter leur site
Qualité France Visiter leur site
Ecocert Visiter leur site
Biodyvin Visiter leur site
Fnivab Visiter leur site
Nature et progrès Visiter leur site
Les vins S.A.I.N.S Visiter leur site
Association des vins naturels Visiter leur site
La Renaissance des Appellations Visiter leur site

Toutes les cuvées sont totalement sans ajout de soufre (sans sulfites ajoutés)
Majorité des cuvées sans ajout de SO²

Isabelle frère    

Moli d'en cassanyes 66690 Sorède

06 14 73 34 80

06 14 73 34 80

Contacter par mail

Vous aimez ce vigneron ? fleche

Le domaine

Des vignes converties en bio depuis l'installation en 2007 pour 6ha, 3 ha de plus depuis 2010(héritées de famille, en piteux état). Sur des sols d'arênes granitiques, sables et cailloux, très filtrants, acides, en manque de matière organique et excès de potasse, comme quasiment tous les sols de vigne dans la région, à cause du NPK. Vie du sol en augmentation chaque année, sauf dans les vignes qui furent "bastonnées" d'herbicides... Climat assez humide-au pied de la montagne et à quelques km de la mer, d'où une pression fongique importante. Trop de vignes en mauvais état pour une seule femme, d'où le besoin d'en arracher une partie, amender fortement et longuement les sols, pour repartir sur des bases solides dans quelques années et se laisser le temps de bien "bosser" celles qui ont du potentiel. La bio parce qu' aujourd'hui il me semble impensable d'envisager l'agriculture autrement, quand on observe les ravages occasionnés par le chimique, autant environnementaux qu'humains.

Les vignes

3.5 ha de grenache noir, gris et blanc, de 15 à 50 ans, dont 1.5 ha à l'agonie mais bientôt amendés, labourés, oxygénés,  et j'espère, retapés...mais il faudra quelques années!2.5 ha de syrah, de 6 à 35 ans, les plus productives.1.5 ha de carignan noir, 25 à 85 ans, mes vénérables préférées!50 ares de macabeu (pas assez!).1 ha de jeunes syrah et mourvèdre morts à 70%, bientôt arrachés...Ces vignes sont labourées pour la plupart au tracteur, mais certaines-les plus vieilles et étroites- à cheval; gros manque de connaissances techniques et de matériel pour bien faire, on apprend peu à peu... Les amendements, quand la trésorerie est là: compost, farine de plume, ou fumier.Travail des ceps au xadic, petite pioche légère qui permet de désaraler et d'inciter la racine principale à s'enfoncer toujours plus; on ne le fait que dans une ou deux vignes chaque années, malheureusment... pas le temps ni l'argent...A cause du passé conventionnel des vignes, le pH du raisin est souvent trop haut, mais il descend chaque année, très lentement, notamment sur les syrah: d'où la fragilité, l'instabilité des vins et le besoin de sulfiter parfois au soutirage et/ou à la mise en bouteille(1g/hl max).

La vinification

Vendanges en caissettes de 8 kg, refroidies à la température de la cave ( 18°) puis encuvées le lendemain pour les rouges, la plupart en grappe entière pour des macérations carboniques allant de une semaine à un mois selon les vignes.Parfois égrappage manuel ou mécanique selon la qualité du raisin; parfois mélange égrappé/grappe entière dans la même cuve: ça dépend du raisin et du millésime...Evidemment, aucun sulfitage de la vendange ni levurage ni acidification ni...!Sur les carignans, une exception depuis 2010: sulfitage à 2g/hl au pressurage, car mes carignans sont propices à des malo-lactiques sur sucres très rapides; je préfère faire ça plutôt que proposer à mes clients un pinard à 1g de volatile, imbuvable, sur les meilleurs raisins du domaine. C'est trop dommage!Pressurage puis fin de sucres et malo en barriques (plus de trois vins pour éviter le goût de planche!!) puis élévage sur lies ou pas (selon les lies!) de 1 mois à 6 mois selon la cuvée.Pour le blanc- cuvée"pied'nez"- pressurage direct, et fermentation en petite cuve inox; quand elle se passe bien (pas de malo sur sucre...), fin de fermentation en barriques. Idem pour "le p'tit scarabée rosé". Parfois utilisation de lyzozyme pour bloquer les bactéries lactiques: une cuvée perdue, c'est difficile à assumer financièrement quand on a autant de charges sur le dos, et je ne peux malheureusment pas me le permettre. Toujours fait à contrecoeur, comme le sulfitage d'ailleurs...Evolution chaque année dans les vinifs, soit par adaptation au raisin, soit par envie d'expérimentation. J'essaie d'accompagner les raisins; je n'aime pas le mot "maîtrise" (d'où des erreurs chaque année...). Mais je crois qu'il n'y a pas de "recette miracle", j'apprends et apprendrai encore, une seule fois par an- si peu!

Les vins

Pied'nez: vdf blanc 70% macabeu, 30 % grenache gris. P'tit Scarabée rosé: vdf rosé. Cépages variables selon millésime; en 2011, assemblage de syrah, mourvèdre et carignan.Tous les rouges sont en vin de france non millésimé...Nina: nouveau primeur, syrah 70% grenache noir 30%, glou-glou !P'tit Scarabée : syrah de 8 ans cette année, la vigne qu'on a sauvée et qui nous le rend bien! macération carbonique courte (1 à 2 semaines), pour un pinard simple et direct, du fruit et c'est tout!Volubile : 80 à 90% syrah de 35 ans et selon le millésime, carignan ou grenache (2011, c'est grenache). Macération carbonique de 2 à 3 semaines, élevage en barriques de 5 mois. Plus de matière, plus voluptueux.Sur un Nuage: grenache noir et 5%carignan, carbo ensemble de 2 à 3 semaines. Elevage barriques de 6 mois. Du grenache, tout en fruit, aromatique et "dentelle"- quand il est réussi... Murmûre: carignan de 85 ans, égrappé / grappe entière, macération de 3 à 4 semaines. selon le millésime, seul ou en assemblage avec du grenache et /ou de la syrah. Cette année, avec 10 % de grenache noir. Elevage barriques de 6 à 9 mois. La sauvagerie veloutée du carignan!Une autre nouvelle cuvée cette année: Isidore : grenache (toutes les plus vieilles vignes), carignan, syrah, égrappé et grappe entière. Pour rendre hommage à mon arrière grand-père, un vin qui se rapproche des vins rouges traditionnels produits dans ma région: matière, degré, mais , j'espère avec plus de buvabilité!Enfin, le "rancio" Oenolulu(ukulele): sur une base surmaturée de grenache, carigna et syrah en 2008, aucun ouillage sauf aux vendanges suivantes avec les jus qui me tombent sous la main... depuis 2010, ce sont les prises de densités pendant les vendanges qui ouillent les deux barriques: c'est donc un assemblage de tous les jus de la cave et de toutes les vignes du domaine, naturellement doux (15g de sucres résiduels), oxydatif, le vin le plus "libre", qui fait ce qu'il veut!

Informations données par le vigneron


Methodes de travail (2011)

Surface totale du domaine9 hectares Utilisation d'intrants autre que le SO² Oui rarement, lyzozyme si malo sur sucre pour ne pas perdre une cuvée...
Rendements moyens15 hl/ha Filtration des vins Non
Vendanges manuellesOui Collage des vins Non
Utilisation de produits de synthèsesNon Flash pasteurisation, osmose inverse ou tout autre manipulation technique Non
Mode de cultureBio Quantité moyenne de SO² ajoutée (en mg/l)De 0.5 à 2 g/hl maxi
CertificationOui Qualité France - AVN Cuvées par millésimeDe 7 à 9
Cuvées sans ajout de SO² 6 sur 8 en 2010

Analyse des vins

Vin Cuvée Année SO² total mg/l Source
Nina Rouge 2013 10 Analyses
Le P'tit Scarabée Rose 2012 13 Analyses
Murmure Rouge 2012 12 Analyses
Nina Rouge 2011 10 Analyses
Le P'tit Scarabée Rose 2010 35 Analyses
Murmûre Rouge 2010 18 Analyses
Oenolulu (Ukelele) Rose 2010 10 Analyses
Pied Nez Blanc 2010 10 Analyses
Sur un nuage Rouge 2010 10 Analyses
Volubile Rouge 2010 10 Analyses

Le Scarabée, à la recherche des ses vins sur internet

Carafons


Voir d'autres boutiques proposants des vins naturels

* Les prix sont donnés à titre indicatifs ; allez sur le site concerné pour avoir les prix exacts.

Prochains salons

Salons passés